J

La démarche de Records management. L’articulation entre le rôle de l’archiviste, du juriste et de l’informaticien. (Q)

Comment construire l’archivage quand sur le même thème, dans le même temps on a des documents papier et numériques ? Conseils techniques sur l’archivage numérique, les accès aux documents….. et puis finalement, les Serres d’Eupéa ont elles réussi leur projet d’archive ? Qui le manage, qui y accède et comment ? Quel investissement en temps et monétaire pour continuer de le faire vivre ? Si nous parlions de série télé, je dirai qu’il faut absolument une saison 2.. (Q)

La prochaine étape pour les Serres serait peut-être la recherche et la mise en œuvre d’une solution GED qui tiendrait compte de la dualité entre les documents numériques et les archives physiques. (Q)

Approfondir les aspects juridiques, notamment à l’international. Approfondir le traitement des données non structurées. (Q)

Aborder l’audit des systèmes d’information documentaire, aborder la question sur l’avenir du papier. (Q)

Approfondir l’audit de l’archivage, – apprendre à rédiger un cahier des charges. (Q)

Il serait intéressant de savoir quel a été l’impact de l’ « Archivage managérial Attitude » chez les Serres d’Eupéa. Encore une fois un grand merci au CR2PA (comme « Serres d’Eupéa ») et à tous ses partenaires! (Q)

Les suites aux Serres d’Eupéa : la mise en place, l’accompagnement du changement, puis le suivi et le contrôle, seraient des points intéressants à développer ! (Q)

Voir comment l’ archivage a été réalisé aux Serres. Les évolutions prévues de l’ archivage numérique. (Q)

Il serait intéressant à mon sens de développer une grille pour aider au choix d’un prestataire tiers-archiveur, GED et/ou SAE ainsi que d’une aide à réaliser un cahier des charges. (Q)

Suite au MOOC que j’ai suivi sur la sécurité des données, je m’interroge donc sur la sécurité des données confiées au cloud. (F)

Pour la saison 2, faire un focus sur l’archivage des collectivités locales serait bien à mon avis. (F)

Proposer quelques informations adaptées au monde des collectivités territoriales. (Q)

Concret: anticiper le côté complexe de vendre la théorie dans les unités. (Q)

Des idées concrètes pour convaincre les décideurs, les sponsors… car tout n’est pas si simple que dans les Serres d’Eupéa. (Q)

Détailler les mesures prises, avec des exemples très concrets. (Q)

Je ne sais pas exactement ce que devrait être la saison 2, mais je sais qu’il me manque encore des outils (ou appelez ça « trucs et astuces« ) pour mener concrètement un tel projet dans mon organisation, à mon (petit) niveau : Comment mener des entretiens-enquêtes avec les différents acteurs des différents services? Comment vaincre les freins des uns et des autres ? (Q)

Plus concret, les outils utilisés entre autres. (Q)

Un MOOC sur l’archivage électronique ou la dématérialisation a proprement parler serait le bienvenu :). (Q)

Ce qui m’a manqué, c’est un focus sur les archives produites dans un établissement de recherche et la conduite de projets d’archivage des données de la recherche. (Q)

L’aspect commercial et industriel de la politique d’archivage à mettre en projet correspond bien au MOOC. Pourrait-on voir comment proposer un MOOC plus en référence avec des problématiques d’établissements scolaires (de l’école au lycée) avec peut-être des liaisons à établir vers les formations de l’ESEN, notamment dans le cadre des formations des chefs d’établissements, des IEN? (Q)

Trouvez des pistes d’amélioration de l’évaluation, si tant est que cela soit possible. (Q)

Il reste des questions: qui est responsable des archives lorsqu’une entreprise a été déclarée en faillite? etc… Merci pour ce MOOC passionnant. (Q)

L’information et la formation des utilisateurs pourraient être développées. L’étude de cas est très intéressante et vos supports très clairs. Bravo pour ce MOOC et merci. (Q)

Une ouverture vers la gouvernance de l’information, la veille digitale. (Q)

J’aimerais connaitre des méthodes plus orientées vers les grandes entreprises pour lesquelles il est difficile d’avoir une vue d’ensemble. Peut être pour commencer lancer un projet au niveau d’un département ou d’une division dans une optique de viralité. (Q)

Étant spécialisée en image et son, je souhaiterais une thématique spécialisée dans ce domaine… Merci pour votre travail. (Q)

La mise en place du projet au sein de l’entreprise, des propositions d’indicateurs à mettre en place (gestion des risques) et axes d’amélioration. (Q)

Maintenant approfondir les indicateurs gestion des risques, des lignes de conduite sur les audits. Sur les Serres d’Eupéa, arriver au bout de 2/3 ans de mise en place et voir son bilan et peut être aborder des points litigieux et comment les améliorer. Pour moi, dans les thématiques, avoir un regard sur le dossier patient informatisé et son archivage. (Q)

Quelques pistes : développer la dimension référentiel d’archivage et inventaire ; développer la dimension rédaction d’une politique d’archivage ; développer la dimension modèle de référentiel de conservation ; les externalisations ; la construction du cahier des charges du SAE ; les exigences-clefs ; la réalisation d’un journal interne entreprises. (Q)

Après l’excellent MOOC sur l’archivage managérial, je suivrais avec plaisir des développements visant au partage des informations via intranet, par exemple, ainsi que la mise en place d’approches orientées KM (knowledge management). Ces développements pourraient être un fil rouge de l’évolution managériale des Serres d’Eupéa. Merci et Bravo à toute l’équipe. (Q)

Développer des méthodologies de projets comme la numérisation et l’archivage électronique, la GED et l’archivage électronique, l’archivage des mails …. (Q)

Je reste demandeur pour des évaluations de mise en œuvre réelles notamment sur les mails (logiciels et processus). (Q)

Je souhaiterais avoir des conseils sur l’archivage opérationnel : comment classer et archiver des informations utiles reçues par mail ? Comment s’approprier l’archivage au quotidien en tant qu’employés n’ayant pas de champ d’action sur les méthodes et mises en place d’archivage au sein de son entreprise. (Q)

La saison 1 a très bien formalisé les grands principes de l’archivage managérial. Pour la saison II, il serait intéressant d’avoir des conseils pratiques : archivage des mails, description des grandes étapes d’un projet d’archivage, conseil pour le cadrage du projet, …. (Q)

Le devenir des Serres d’Eupéa. Thématique : – archivage des mails – document électronique et la loi – mise en place d’une SAE. (Q)

Une spécialisation sur les mails me paraitrait intéressante: comment s’assurer qu’on connait tous les mails engageants produits, comment contrôler en toute légalité les boites mails et les archiver…. (Q)

Pour la suite ? Peut-être s’attacher à la gestion de l’information non structurée : mails, réseaux sociaux d’entreprise, plateformes collaboratives… Quelque chose sur le KRM, notion que j’ai découverte dans ce MOOC…. (Q)

La question des métadonnées – le cloud (un nuage est quelque chose de très éthéré…) – un approfondissement sur la gestion des stocks déjà existants (et très volumineux !) au démarrage du projet d’archivage managérial. (Q)

Peut-être présenter plus de choses pour améliorer la conduite de l’employé X au jour le jour (conseils élémentaires sur les classements, les nommages, etc…). (Q)

Pour une Saison 2: Parler du cas des simples particuliers (monsieur tout le monde) qui doivent gérer correctement la masse de tous leurs documents administratifs (papier et numérique). Où les ranger? Comment les classer? Comment les nommer? Comment les protéger? Comment jongler entre numérique et papier? Les erreurs à ne pas commettre? (Q)

Un approfondissement des normes. Un exemple concret de modélisation des processus d’activité. (Q)

Pour ma part, je suis très intéressée par une partie pour les simples employés (comment mieux gérer notre archivage quand il n’y a pas de réelle politique d’archivage dans l’entreprise ou tout du moins qu’on ne la perçoit pas au niveau du bas de la pyramide de l’entreprise). (Q)

Un module pour l’archivage des documents personnels et particulièrement ceux sous formes numériques (natifs ou numérisés), pourrait intéresser des gens qui ne s’intéressent pas à l’archivage managérial, parce qu’ils ne se reconnaissent pas et ne sont pas dans une fonction de manager. (Q)

Les enjeux de la vie de l’archivage dans la durée, après le mode projet. La place de l’archivage dans le quotidien, jour après jour: comment faire perdurer la dynamique? Merci pour ce MOOC enrichissant, bien complet et stimulant ! (Q)

Des modèles de plan de classement des archives courantes pour les secteurs privé et public – l’entretien des locaux où sont déposés le fonds d’archives papier et numérique (température, humidité, espacement des rayonnages, luminosité, etc.). (Q)

Une méthodologie pour plan de classement? (Q)

Des thèmes traités plus en profondeur sur l’archivage : la notion de preuve juridique et contradictoire ; les chaines d’applications informatiques, les référentiels et les bases de données partagés, la dématérialisation et le ré-alignement des processus métiers. (Q)

Revenir sur les idées fausses ; comment convaincre les producteurs de l’intérêt d’archiver ; la preuve. (Q)

Liens théoriques et pratiques entre l’archivage managérial et la cartographie des processus métier et des procédures. (Q)

Définir un plan de déploiement du projet. Préparer la formation des collaborateurs pour que l’archivage soit un geste « naturel ». Définir les possibilités de « passerelles » avec les applications métier les plus courantes. Commentaire général : MERCI !!! (Q)

Comment intégrer les archives et un projet d’archivage à un projet d’entreprise ? Comment faire en sorte que le travail d’archivage fasse partie des étapes d’un projet d’entreprise en communication, en production etc… Comment faire pour conjuguer archivage à long terme, archives vivantes et objectifs d’entreprise ? (Q)

Comment s’assurer que les changements d’organisation ne remettent pas en cause l’archivage managérial, que celui-ci reste ancré dans les gènes de l’entreprise les Serres d’Eupéa en toutes circonstances, comment être sûr de la qualité des outils d’archivage, faut-il internaliser, sous-traiter ou externaliser totalement? (Q)

Un thème possible : A l’ère de la communication numérique, comment peut-on conserver l’information diffusée sur les réseaux sociaux. (Q)

Avoir une présentation des différents SAE agréés par le SIAF. Avoir davantage de retour d’expériences. (Q)

Plus de concret, plus adapté en matière d’archives publiques. (Q)

Aspects plus techniques / solutions éditeurs. (Q)

Gestion de projet dans l’achat et l’implémentation d’une solution d’AE. – Notion de conduite du changement (souvent négligée par la conduite de projet). – Enjeux de la protection des données personnelles. (Q)

Je propose à ce que la prochaine session soit plus axée sur les spécificités techniques des solutions d’archivage exigées par les normes internationales en matières d’archivage électronique et de mise en œuvre de processus de dématérialisation. (Q)

Un regret : ne pas avoir eu d’information sur les systèmes ou techniques informatiques permettant de mettre en application les connaissances; par exemple : outil de gestion des métadonnées. (Q)