Baromètre français de l’archivage managérial

L’objectif du baromètre français de l’archivage managérial est de connaître, au sein des entreprises et organismes publics, le niveau de maturité de la démarche d’archivage managérial. Il va plus loin que l’enquête de 2013 en étant plus concis et progressif ; les questions ne sont pas nombreuses ; la réponse est obligatoire et une seule réponse est possible pour chaque question.

Ainsi, chaque organisation pourra évaluer son positionnement par rapport à celui de ses pairs, et, par le renouvellement régulier de l’enquête, à établir une mesure de la progression de cette maturité.

Précisions terminologiques :

Qu’entendons-nous par « archivage » ? : c’est une « Démarche d’organisation qui a pour objectif d’identifier, de mettre en sécurité et de maintenir disponibles l’ensemble des documents qui engagent une entreprise ou un organisme vis-à-vis de tiers ou de son activité future et dont le défaut représenterait un risque ».

Un « document engageant » est un « document achevé, daté, validé et figé de sorte qu’on peut ou qu’on doit pouvoir s’y référer (en tant qu’émetteur ou destinataire) pour appuyer une action ou défendre un droit. Le document engageant est un document original (décision interne, document reçu) ou un double (document émis). Il est autonome (une pièce) ou indissociable de ses annexes ou de ses pièces justificatives. »

L’exploitation de ce questionnaire sera effectuée de manière entièrement anonyme. Aucune information associée à une entreprise ne sera publiée ou communiquée d’aucune façon.

Cliquez sur ce lien pour accéder à l’enquête en ligne.

Le questionnaire est ouvert jusqu’au 15 juin 2016.

Merci de votre participation.

Le CR2PA est intéressé par remarque ou question, à adresser à : barometre [at] archivagemanagerial.fr

2 réponses
  1. Dusanter Bertrand says:

    Bonjour.
    Il me semble important de préciser qu’il y a en fait deux concepts voisins mais néanmoins différents.

    L’un, la documentation, qui est une capacité à donner à une personne une collection de documents pertinents sur un sujet donné.
    L’autre, l’archivage, qui est à capacité à redonner à une personne (ou une organisation) un vieux document dont on sait qu’il existe.

    Par exemple : retrouver le bilan annuel d’une entreprise en 1988 relève de l’archivage, tandis que trouver les documents sur les raisons financières et techniques pour un investissement réalisé en 1988 relève de la documentation.

    Dans la pratique, ce sont à peu près les mêmes personnes qui traitent de la question, mais les moyens humains et techniques mis en oeuvres sont très différents.

    meilleures salutations

    Répondre
    • Morand-Khalifa Nathalie says:

      Bonjour,
      Je ne suis pas totalement en accord avec « trouver les documents sur les raisons financières et techniques […] relève de la documentation ». Pour moi cela relève complètement de l’archivage, car s’il s’agit de documents internes, c’est bien parce qu’ils ont été archivés que l’on pourra les produire. L’élaboration de ces documents s’est sans doute appuyée aussi sur des documents externes (rôle de la documentation) mais les choix (raisons) qui ont emporté les décisions relèvent d’actes internes à l’entreprise. Donc conserver la trace de ce qui a contribué aux décisions est bien un acte d’archivage.
      Bien cordialement,

      Répondre

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *