MOOC CR2PA-CC

MOOC du CR2PA : quatre bonnes raisons de s’inscrire

Vous êtes tous les bienvenus

Bien archiver : la réponse au désordre numérique, c’est le titre du MOOC (cours gratuit en ligne – Massive Open Online Course) que propose le CR2PA et qui est diffusé sur la plateforme FUN de l’Éducation nationale grâce au partenariat du CR2PA avec l’Université de Paris Ouest Nanterre La Défense.

Au travers de six semaines de cours et d’un processus d’auto-évaluation, le MOOC propose une formation à l’archivage managérial, depuis l’identification des risques dans l’environnement numérique (quels documents, quelles règles de vie, quelles responsabilités) jusqu’à la mise en œuvre d’un projet d’archivage en entreprise (quelles méthodes, quels outils, quelle organisation), afin d’acquérir une « archivage managérial attitude ». Les cours démarreront le 26 janvier 2015 mais les inscriptions sont déjà ouvertes.

Mooc CR2PA-Nanterre

Pourquoi ce MOOC ?

Ce MOOC trouve son origine dans une volonté du CR2PA et de son président, Richard CAZENEUVE, de sensibiliser les entreprises et leurs collaborateurs aux risques associés à la conservation ou à la destruction des informations qui engagent l’entreprise ou l’individu dans l’exercice de ses activités quotidiennes.

Or, dans le monde numérique hyperconnecté, l’espace documentaire est désormais planétaire. Il donne à chacun de nouvelles responsabilités dont il faut avoir conscience, afin de préserver les bonnes pratiques  de maîtrise de l’information qui entre, sort, circule.

Dès que l’on utilise un outil logiciel connecté ou connectable, on laisse des traces. On a du mal à pérenniser certaines, d’autres sont encore là quand on voudrait les effacer… Il est indispensable de maîtriser ces traces dans le temps, d’archiver ce qui doit l’être et de bien le conserver pour la durée nécessaire. Garder la main sur l’information à risque en commençant par contrôler sa création et en fixant les règles du jeu pour sa gestion dans le temps. C’est ce qu’on appelle l’archivage managérial,

Quatre bonnes raisons de s’inscrire

1/ Un MOOC qui s’adresse à tous

La première raison de suivre ce MOOC sur qu’il ne s’adresse pas exclusivement aux spécialistes de l’archivage. Tout le monde est concerné par l’archivage car chacun produit, valide, reçoit, utilise des documents qui doivent être conservés.

Le MOOC « Bien archiver : la réponse au désordre numérique » propose deux parcours pour les apprenants :

  1. le premier parcours est un parcours de découverte des enjeux de l’archivage managérial dans l’environnement numérique  : que faut-il archiver ? pour combien de temps ? qui est responsable ? comment s’y prendre ? La moitié des vidéos et présentations de chaque semaine concerne ce parcours ;
  2. le second parcours correspond à la totalité des cours et s’adresse aux « chefs de projet » de politique et projet d’archivage, de GED, de dématérialisation ou de gestion de l’information en général ; il permet de revoir les fondamentaux pour mieux approfondir ensuite les concepts et méthodes qui permettent de fiabiliser la gestion dans le temps des documents engageants et stratégiques en entreprise. La sixième et dernière semaine est plus spécifiquement consacrée à la gestion d’un projet.

2/ Des documents aux traces numériques

La deuxième raison est que le MOOC est centré sur l’identification et la mise sous contrôle de l’information à risque dans l’entreprise. Cette information à risque, c’est encore le papier bien sûr car il n’a pas disparu, mais c’est surtout l’information numérique, plus particulièrement  les données non structurées (bureautique, mail, web, réseaux sociaux) qui constituent des traces numériques qu’il faut parfois conserver, d’autres fois détruire et parfois ne pas produire. L’activité des organisations produit des traces tous azimuts dont la gestion dans le temps est trop souvent mal assurée et porteuse de risques.

3/ Une approche pluridisciplinaire

La troisième raison tient à la pluralité et la pluridisciplinarité des intervenants. En effet, la vingtaine de personnes qui interviennent dans les cours et les témoignages, présentent des profils très variés : manager, ingénieur, responsable de processus métier, professionnel de l’information, juriste, informaticien, spécialiste de la sécurité de l’information, etc., en accord avec l’approche promue par le CR2PA. Ces différents intervenants apportent par leur expérience, des visions complémentaires sur les enjeux de l’archivage managérial, le cycle de vie de l’information ou sur les données personnelles, la conduite d’un projet d’archivage.

4/ Une étude de cas très concrète

En parallèle du discours théorique et des témoignages concrets de responsables d’entreprise, le MOOC est illustré par une étude de cas qui se déroule tout au long des cinq premières semaines. L’apprenant fera connaissance avec une entreprise fictive, mais très proche de la réalité, où se posent les questions de savoir si on saura trouver les documents réclamés par le prochain audit, quel risque l’entreprise prend en envoyant à l’extérieur des mails non contrôlés, comment elle peut maîtriser le désordre documentaire et plus spécialement numérique.

Équipe pédagogique

Mooc CR2PA-image teaser

Coordonnée par Marie-Anne CHABIN, secrétaire générale du CR2PA et chargée de cours à Nanterre, auprès de Louise MERZEAU, maître de conférences HDR et co-directrice du département Information-communication, l’équipe pédagogique comprend : Bruno DANVIN, responsable de la mission de conservation des données au sein de GDF SUEZ, Nathalie MORAND-KHALIFA, directeur du département Information Management de la Recherche et Innovation de L’Oréal, Aurélien CONRAUX, responsable de la Mission pour la gestion de la production documentaire et des archives de la Bibliothèque nationale de France, et Jérôme THUEZ, responsable Valorisation et Gestion de l’Information de TOTAL – Exploration et Production.

 

6 réponses
  1. Rougier says:

    Bonjour, est-il possible de le suivre en ayant « loupé » le début ? (démarré la semaine dernière, il me semble).
    est-il possible de rattraper ? d’avance merci pr votre réponse.

    Répondre
    • Marie-Anne CHABIN says:

      Oui ! Il est très possible de rattraper le MOOC en s’inscrivant après le début. Pour deux raisons.
      Tout d’abord, si le MOOC propose de nouveaux contenus chaque semaine, vous pouvez les suivre à votre rythme car ils restent en ligne semaine après semaine. Les inscriptions sont ouvertes jusqu’au 18 février et la date limite va être repoussé à début mars.
      Par ailleurs, si vous choisissez le parcours 1 (parcours Découverte), le temps de travail de l’apprenant est estimé à 1 h par semaine (6 h au total), de sorte que la durée globale peut être resserrée pour une personne motivée. Pour le parcours 2, cela doit être possible aussi pour quelqu’un de très motivé et de bien organisé. Bienvenue au MOOC et bon courage !

      Répondre

Trackbacks (rétroliens) & Pingbacks

Répondre

Vous souhaitez vous joindre à la discussion ?
N'hésitez pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>