L’archivage des dossiers de la R&D Ingénierie. Enseignements et conclusions de la séance du 4 octobre chez Renault

Cette manifestation du CR2PA a rassemblé près de 80 personnes, grâce à la qualité de l’accueil de notre hôte Renault, avec l’implication d’Odile Desforges, Directeur Général Adjoint, Ingénieries et Qualité – Renault, et de Bruno Lalande, Directeur du Programme Maîtrise de l’Information, et grâce à l’implication du Club et notamment de Daniel Colas et Yves Sarazin de PSA Peugeot Citroën dans la préparation, grâce enfin à nos intervenants dont l’expérience et le discours ont séduit l’auditoire : Jean-Charles Bentivoglio et Frédéric Chambolle (PSA Peugeot Citroën), Bruno Compin (Renault), Pierre Benning et Aurélie Fouqueray (Bouygues Construction), Patrick Jannot (AREVA/SGN).

Les présentations PPT des intervenants sont en ligne sur le site collaboratif du CR2PA (www.cr2pa.fr), pages adhérents.

Enseignements

1 – L’archivage des dossiers de la R&D Ingénierie est un projet en soi : les exposés de la matinée CR2PA ont montré une vraie cohérence :

  • à l’archivage managérial dans l’Entreprise, une véritable démarche de records management
  • entre Entreprise de secteurs d’activité différents (automobile, construction, nucléaire, … d’autres s’y sont reconnus)
  • comme chaque Métier, la R&D Ingénierie a des spécificités qui sont à prendre en compte :

– des dossiers à constituer (complexes) plutôt que des documents unitaires (livrables, prise en compte d’évolutions, mémoire du contexte, …)
– des évolutions dans ces dossiers / tracer les états successifs,
– une répartition des archives et de la responsabilité avec des fournisseurs,
– …

  • la démarche de Records Management doit démarrer impérativement dans le système documentaire.

2 – Les informations de la R&D et Ingénierie à conserver sont multiformes

  • les formes d’informations à conserver sont multiples (documents, CAO, Calcul, photo des données d’une base…)
  • capacité à restituer en statique / à refaire des calculs – justifier la conception, dans le temps.

Conclusions

La réunion du 4 octobre a été un succès parce qu’elle a mis en évidence, concrètement, la vraie vie dans l’entreprise:

  • l’archivage des activités métiers avec leurs spécificités (ex R&D et ingénierie des domaines Automobile, Energie, et construction)
  • l’intérêt du benchmark de terrain, tel qu’on a pu le voir avec le duo Renault- PSA Peugeot Citroën
  • l’apport des professionnels de l’archivage aux métiers, avec la présentation de Bouygues Construction faite en binôme.
  • le partage des bonnes pratiques inter-entreprises que propose le CR2PA, et qui donne tout son sens à l’archivage managérial de l’entreprise, une véritable démarche de records management

Une nouvelle série de rencontres qui ouvre des perspectives pour nos adhérents confrontés chacun dans leurs domaines à des spécificités, tant dans la complexité des dossiers à conserver que de la multiplicité des formes d’informations à risque.

Une manifestation à réitérer pour d’autres domaines techniques de l’exploitation, de la maintenance, etc. mais aussi pour les activités tertiaires avec les Achats, les RH, la Finance-Gestion…

Nous reprendrons ces thèmes lors de notre prochain échange, à la Bibliothèque nationale de France le 23 novembre prochain. A suivre donc.